L’appropriation culturelle, un délire? - La Petite Kabyle
362
post-template-default,single,single-post,postid-362,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,columns-4,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-theme-ver-13.6,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
lecture

L’appropriation culturelle, un délire?

Appropriation culturelle. À lui seul, ce mot suffit à déclencher un défilé de soupirs d’exaspération doublé d’une ribambelle de levée d’yeux au ciel.

 

https://giphy.com/gifs/eye-roll-bitch-please-Fjr6v88OPk7U4

On l’entend beaucoup, partout, tout le temps, mais on le comprend peu voire pas du tout. Beaucoup d’articles de tous bords allant de Konbini à Marianne en passant par Le Bonbon ou encore Les Glorieuses ont tenté d’éclairer cette notion qui divise autant qu’elle rassemble. Tandis que certains mettent en garde contre l’appropriation culturelle et la logique postcoloniale dans laquelle elle s’inscrit avec la dénonciation d’un groupe dominant qui utilise à des fins économiques la culture d’un groupe dominé, les détracteurs de ce concept parlent de « délire » et pointent du doigts la dangerosité de cette notion qui menacerait la liberté artistique et l’interculturalité.

La petite Kabyle a décidé d’ajouter son grain de sel et de se prononcer sur ce débat plus que houleux.

Animation Cat GIF - Find & Share on GIPHY

L’appropriation culturelle existe-t-elle réellement ?

 YES SIR !

Même en faisant preuve de la plus grande des mauvaises foi, il est impossible de nier l’existence d’un rapport de domination entre cultures issues de la colonisation et cultures anciennement colonisatrices. L’indignation est plus que légitime lorsqu’on voit des grandes multinationales ou des artistes utiliser voire détourner des symboles ou des traditions sans mentionner leur provenance ni leur signification à l’instar d’H&M qui puise sans modération dans des cultures pour créer des bijoux que l’on catégorisera grossièrement par la suite d’accessoires « ethniques » ou « tribaux ».

How I Met Your Mother What GIF - Find & Share on GIPHY

Quid de la liberté artistique ?

 Toutefois, on ne peut pas nier que dans notre monde globalisé où les migrations et les échanges sont monnaie courante, les cultures ne peuvent rester confinées dans un territoire déterminé. Est-il vraiment impossible pour un styliste français de créer des caftans marocains ? N’est-ce pas son droit le plus absolu ? N’est-ce pas l’essence même du métissage ?

Mais alors quelle solution ? USE IT NAME IT

As simple as that. Si la liberté de s’inspirer et de créer est difficile à remettre en cause, une chose est sûre, si une marque s’inspire d’une culture, elle doit a minima lui rendre hommage en nommant la culture qui l’inspire. C’est le principe du « Use it name it ».

Le métissage étant intrinsèque à la culture berbère, la valeur cardinale chez La Petite Kabyle est avant-tout celle du partage. Dans le but de fêter l’interculturalité et créer des ponts pour faire vivre la culture Amazigh au-delà des frontières géographiques, nous avons demandé à des artistes de toutes origines de créer des T-shirts « This is Amazigh » que vous pouvez vous procurer dans la e-boutique de La petite Kabyle !

This is AMAZIGH* A vous de jouer !

YOU ARE AMAZIGH, YOU ARE AMAZING

Vous aussi vous voulez créer votre T-shirt « This is Amazigh » et le voir en vente chez La petite Kabyle ? Alors participez au concours que nous organisons et envoyez-nous votre création ! On a hâte de découvrir vos merveilles

 

*ceci est Berbère

 

TEXTE : MANAL KHALLOU

Ecrit par Sonia Amori